Vœux 2020/21

image-10911143-Voeux__carte_20-aab32.jpg?1608738082491

Très chers Pêcheurs

Nos anciens aiment à dire que le temps s’accélère avec les ans.
A l’aube d’une quatrième année de présidence, je vous confirme que ce sentiment est bien réel.
Les éléments s’enchainent effectivement à un rythme incroyable.
Mais après tout, est-ce vraiment inquiétant ?
Si les saisons filent ainsi, c’est probablement que nos projets sont riches et que votre aide et votre état d'ésprit nous permettent d'être de plus en plus ambitieux.

Je veux donc dans un premier temps exprimer toute ma gratitude à l’équipe magistrale qui m’entoure
et remercier officiellement les membres actifs et toutes celles et ceux qui soutiennent notre AAPPMA.
Si ces trois années sont passé aussi vite, c’est grâce à vous ! C’est que les moments partagés étaient nombreux, joyeux, enrichissants et constructifs. Merci donc pour votre aide et votre bonne humeur !

D’autre part, je me réjouis également de ne pas avoir été confronté pour l’instant à des épisodes dramatiques comparables à ceux vécus par mon prédécesseur.
Les dégâts engendrés par la tempête Lothar en 1999, et le désastre de l’incendie qui a ravagé notre ancien club house en 2008 étaient autrement plus douloureux et difficiles à gérer que nos ‘’petits tracas actuels’’.
Certes, le réchauffement climatique est un vrai sujet pour un dirigeant du monde de la pêche !
Il est exact aussi que la pandémie de Covid que nous affrontons est préoccupante et éprouvante …

Mais il faut relativiser tout cela !
Non seulement nous sortons sans égratignures de cette ‘’fichue année 2020’’, mais aussi et surtout,
notre structure et le monde de la pêche en général sont parfaitement armés pour passer ce cap.
C’est d’ailleurs, le message principal que le CA et moi-même souhaitions vous transmettre en décembre.
Nous avons malheureusement été contraints de reporter l’Assemblée Générale.

Je profite donc de ces quelques lignes pour tenter de vous faire partager une de mes convictions.
La Covid 19 engendre des catastrophes économiques, psychologiques et autres, c’est certain…
Nous avons parfois été obligés de reporter quelques parties de pêche au printemps, c’est vrai aussi…
Mais combien d’entre vous m’ont fait part du bonheur décuplé qu’ils ont éprouvé à chaque sortie ?
Comment se fait-il que nous ayons accueillis plus de cinquante jeunes à l’école de pêche en trois mois ?

C’est tout simplement parce que notre sport loisir est le meilleur moyen de recharger les batteries.
Non seulement la communion avec les milieux est apaisante, mais la distanciation physique se fait naturellement. C’est une particularité et une force que d’autres disciplines n’ont pas.
C’est pour cela que je suis persuadé que la pêche est une thérapie efficace et que nous devons mettre
ses vertus en avant.

De plus, nos instances se battent quotidiennement pour que le pêcheur soit le moins pénalisé possible.
Une de leur première victoire, réside dans le fait que les berges ne sont plus interdites comme ce fut
le cas en avril. Il n’est d’ailleurs pas incongru de penser que d’autres bonnes nouvelles suivront.

Il y a également quelques décisions intéressantes qui ont été prises :
- En ce qui nous concerne, la période de pêche de la carpe aux étangs a été rallongée (voir réglement 21).
- La FNPF a mis en œuvre un système de parrainage des jeunes pour la nouvelle saison.

Je vous invite donc à garder confiance en la puissance vertueuse de notre activité.
Le seul virus qui soit indestructible… c’est celui de la pêche… si en plus il fait du bien …
​​​​​​​
Bref, je vous souhaite à toutes et à tous une bonne et heureuse année 2021 !
Restons prudents, évidement, mais aussi et surtout optimistes et tâchons de faire des émules.
​​​​​​​
C’est dans les périodes difficiles qu’une association doit pouvoir compter sur ses adhérents.
A très bientôt au bord de l’eau.

     Bien cordialement.

     Mathieu Wipf
​​​​​​​     Président AAPPMA Guebwiller